Si les dires du vouloir "réduire les portages fidèles à l'arcade" sur le Xbox live Arcade sont vrai, alors là il faut vraiment qu’on m’explique. 

En vrai ça doit être une histoire très simple. CAVE voulait surement mettre les adaptations de shoot sur le Xbox Live pour ne pas payer trop cher les portages et se faire plein de bourzouft. Mais Microsoft voulait une part du gâteau un peu trop grande au goût de CAVE.
Tout du moins c’est ce que j’imagine. Mais au final ça ne change rien.

ME0000999710_2 Le Shmup est un genre limite en voie de disparition. Il serait bon de le rendre plus attractif pour tout le monde. Car c’est bien gentil mais tout le monde n’est pas assez passionner pour se procurer des PCB de jeux d’arcade à prix d’or.
Alors vous me direz que au final le jeux (et d’autre comme Ketsui ou Dodonpachi) sortiront (ou sont sortis) sur support physique. Mais ça rend l’adaptions plus cher et donc moins accessible pour de possible futur nouveau client.

Et puis l’arcade c’est tout de même un sacrée refuge de gros gamer. Les amadouer pour les attirer sur la Bobox je vois pas où est le mal là dedans. D’autant que la commercialisation international d’une version Live Arcade d’un jeu reste plus simple qu’une version boite (Ikaruga est sortis simultanément sur le Live au Japon, US et Europe). Une version boite c’est des temps de localisation trop important et surtout un plus gros risque de ne pas voir débarquer le jeu dans nos contrer.

Bref je m’offusque de ce qui se passe avec les jeux CAVE. Treasure à le droit de faire ses portages avec Ikaruga sur le XBOX Live Arcade mais pas CAVE. C’est un peu de la triche sur ce coup là.
D’un autre côté vous me direz que les shmupers sont des gros fan et que donc ils préfèreront sûrement une version collector avec des goodies dans la boîte. C’est pas faux, mais tout les joueurs ne sont pas forcement des collectionneurs et puis ce n’est pas ce genre de chose qui augmentera le public visé.

Bon c’est pas tout ça mais messieurs de CAVE il faudra pas oublier Mushihime Sama Futari Black Label et EspGaluda II. (oui si vous oubliez Pink Sweet, je vous en voudrais pas)